12
Juil
2011
0

Sentez-vous cet air nauséabond ?…C’est l’odeur de la république bananière !

Cette odeur putride viendrait tout droit du tiroir d’un bureau de l’Elysée. Ce tiroir, qui voudrait faire vaciller tous candidats à l’élection présidentielle, risquerait davantage de salir la Vème république et de clouer l’UMP au pilori !

Oui, cette atmosphère soulève le cœur, n’est-ce pas ? Il n’y a pas si longtemps, la droite n’avait pas besoin d’aller piocher dans les idées du FN, et ne s’encombrait pas de tas de rumeurs injurieuses pour se battre dans l’arène politique…C’était le temps où la droite avait des idées, différentes de la gauche certes, mais des idées tout de même !

Non contente de se diriger droit devant la débâcle, la majorité a décidé de tirer avec elle la France vers le bas. Mais ne soyons guère fatalistes ! Si ces scandales à répétition nous apprennent une seule chose, c’est que le temps de l’alternance est une nécessité. Il est vital de redonner une échelle des valeurs républicaine au gouvernement.

Les Français ne sauraient se contenter d’un débat qui tourne court, et ne peuvent se satisfaire de ce lancer d’œufs pourris. Ils ont déjà compris : salir l’adversaire serait devenu le seul moyen pour le gouvernement de ne pas parler du fonds, ni de l’état actuel de la France.

La politique économique du travailler plus pour gagner plus a été une vaste farce, seuls les plus privilégiés – une frange ultra minoritaire – ont tiré avantage de la politique du gouvernement. Les niches fiscales se votent et les rumeurs se propagent tandis que les plus modestes se voient mis plus en difficulté chaque jour. La France serait-elle devenue le pré carré de quelques dirigeants, craignant de participer au développement économique et social de leur prétendu pays, et de quelques mauvais utilisateurs du web ?

C’est un sombre tableau, mais cela sera notre réalité quotidienne jusqu’en 2012. Restons optimistes, l’opinion des Français ne semble pas s’encombrer de ses rumeurs…Oui, ils ont bien tout saisi !

Ecrit par Roger Madec dans : Réciproque | Tags : , , , ,
25
Fév
2010
0

Quick, la restauration et la religion

Le dépôt d’une plainte pour discrimination contre une enseigne Quick dans le nord de la France ne trouve pas de justification à mes yeux.

Les restaurants proposant une cuisine exclusivement halal existent depuis longtemps. L’annuaire de Paris regorge de « fast food » servant uniquement des produits halals. Personne jusqu’à présent ne s’en est offusqué. Il a donc suffit qu’une grande chaîne de restauration rapide propose seulement des hamburgers halals pour que le politique s’engouffre dans ce débat religo-gastronomique. En outre les 8 restaurants proposant ces menus ont simplement remplacé le bacon par de la dinde fumée. La viande de bœuf quant à elle étant issue d’un abattoir réglementaire.

Cette polémique est pour moi l’une des séquelles du débat sur l’identité nationale, pas tout à fait en rémission, qui donne raison à tous ceux qui y voyaient une stigmatisation d’une partie de la population française.

Quick ne fait que répondre à une demande par une offre dans le seul but de faire des bénéfices. N’allons pas imaginer que cette chaine de « junk food » a choisi ce type d’alimentation afin de réparer une injustice religieuse. Il s’agit uniquement d’économie de marché.

Dans le cas où nous voudrions réglementer la liberté d’entreprendre dans la restauration afin d’indiquer ce qui peut ou ne pas être inscrit sur la totalité de la carte, il ne faudrait pas oublier les autres religions.

Avons-nous des levers de boucliers contre les restaurants indiens dont les cartes ne proposent jamais de viande de bœuf proscrite dans le religion hindouiste ? Avons-nous ce même débat envers les restaurants cashers ? Et que doit-on penser des cantines qui dans la grande majorité ne servent que du poisson le vendredi, fort d’un héritage catholique ?

J’ajoute que le code pénal est clair sur la définition de la discrimination au nom de laquelle une plainte a été déposée. L’article 225-1 du code pénal ne semble pas être applicable dans la vente par un restaurant de viande halal. En effet, les restaurants proposant une alimentation différente de notre culture suivant des préceptes religieux ne font pas de discrimination, puisque toute personne suivant leur appartenance ou non à une religion déterminée ont le droit de venir y manger.

Attention toutefois à l’effet boomerang, dans le sens où la jurisprudence donnerait raison à l’argument de discrimination. Je vous laisse le soin de concocter les prochains menus qui devront laisser une place sur la carte à des plats religieux afin que les restaurants ne se retrouvent pas discriminant envers une religion.

Ecrit par Roger Madec dans : Réciproque | Tags : , , ,
29
Oct
2009
1

Dominique de l’Alternative

Dominique de Villepin se voit comme une alternative à Sarkozy, alternative qui tourne uniquement autour de sa propre personne. Si on peut parler d’alternative sur les personnes, il ne fraudait pas imaginer une « alternative » des idées !

Dominique de Villepin proclame avec éloquence le même message que son adversaire pendant la campagne de 2007.
On se souvient d’un hypercandidat qui se révélait être de la rupture en proposant une autre alternative à la France: la droite décomplexée.

Cette option entre deux choses que Dominique de Villepin redéfinit autour de son aura personnel pose le diagnostique de la schizophrénie. En effet chef du gouvernement sous Chirac il est à la genèse du CNE, du CPE, de la circulaire sur les conditions d’interpellation des étrangers en situation irrégulière et de l’état d’urgence. Ne nous laissons pas duper par l’alternative villepiniste.

Ecrit par Roger Madec dans : Réciproque | Tags :
22
Sep
2009
0

On tourne la page

Un an après la fête de la fraternité et presque un an après le congrès de Reims, Ségolène Royal s’efforce de se recentrer sur le Parti. Évitons de ne plus nous attaquer, de ne plus manigancer les uns contre les autres et les Français recommenceront à espérer en notre capacité à travailler, à proposer et à les défendre.

En souhaitant un dépassement du PS, elle conclut notre belle séquence des universités d’été avec un message d’avenir et de réconciliation. On tourne la page des tristes chapitres déjà écrits. Fin des polémiques sur les fraudes électorales. Chacun retrouve le chemin de la réflexion et des propositions. Nul ne s’en plaindra.

21
Sep
2009
0

JMB contre lui même

Jean-Marie Bockel, chef de file de la Gauche Moderne et membre du gouvernement actuel, appelle les sympathisants socialistes à venir vers lui. (Cela se passe dans le Figaro d’aujourd’hui). Voilà un bel exemple d’oxymore. D’une main, il serre celle du vicomte et de l’autre il tente de nous faire avaler qu’il reste un homme de gauche au service du social. Un grand écart qui ne semble ni le gêner ni affecter ses quelques adhérents. Laissons le bondir et « rebondir ».

Ecrit par Roger Madec dans : Réciproque | Tags :

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Glen CHAVIN-COLLIN | Traduction WordPress tuto