18
Jan
2012
1
21
Juin
2011
6

Communiqué de Presse: Intervention 36 rue Botzaris

Le mardi 8 juin 2011, les migrants tunisiens ayant investi le centre culturel tunisien du 36 rue Botzaris le 31 mai dernier, ont été évacués dans la soirée par la Préfecture de police de Paris épaulée par un petit nombre de CRS.

Ce bâtiment, occupé par les migrants à la suite de leur expulsion de l’ambassade de Tunisie, ne pouvait légalement être évacué à la seule initiative de la police française. Il est en effet propriété de l’État tunisien. L’intervention s’est effectuée à la demande de l’ambassade de Tunisie, qui a saisi la Préfecture de police de Paris au motif de dégradation des locaux. Il semble cependant que les dégradations n’étaient que légères.

Il est regrettable que les migrants aient été expulsés à la demande de leur propre ambassade, et pour un motif aussi minime. Ils auraient dû pouvoir trouver refuge dans des locaux appartenant à leur Etat. Il est donc certain que ce traitement sur le territoire français de migrants ayant fui leur pays suite à la révolution n’est pas acceptable.

La priorité doit aller à une solution de long terme pour ces migrants qui ne trouvent nul appui auprès de leur ambassade, et une étude des situations individuelles s’impose.

05
Nov
2010
0

Bertrand Delanoë une succession qui n’est pas à l’ordre du jour

Dans classe la politique parisienne, on sent bien que la question de la succession de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris ouvre des discussions de comptoir. Cette succession qui viendra en son temps n’est pas encore à l’ordre du jour dans les instances du PS. Les municipales n’auront lieu qu’en 2014.

Il ne faudrait pas que cette question dont la réponse est encore lointaine, occulte notre priorité à venir. Cette priorité pour Paris est la campagne des législatives de 2012. Les parisiens attendent autre chose de nous. Ne les décevons pas. Concentrons nos efforts sur nos priorités : le logement, la solidarité, l’environnent et le vivre ensemble.

27
Sep
2010
0

Emplois fictifs : les Parisiens sont remboursés !

Le Conseil de Paris a voté ce matin le protocole d’accord intervenu entre les avocats de la Ville de Paris et de Jacques Chirac dans le dossier dit « des emplois fictifs » pour lequel l’ancien Maire de Paris est traduit devant le tribunal correctionnel .

Ainsi que j’ai eu l’occasion de m’exprimer sur cette affaire , dans ces colonnes , le 3 septembre dernier , j’approuve sans réserve cette délibération qui permet à la Ville de Paris de récupérer la somme de 2, 2 millions d’euros soit le montant exact du préjudice subi par la collectivité .

De fait, Jacques Chirac reconnaît implicitement le caractère litigieux de ces emplois de cabinet puisque il va débourser prés de 550 000 euros , le reste étant financé par l’UMP ..L’intérêt des Parisiens est préservé, et c’est bien là l’essentiel . Bertrand Delanoë a eu parfaitement raison de privilégier le remboursement des sommes dues aux parisiens plutôt que de « miser » sur les conclusions d’une procédure judiciaire longue et à l’issue incertaine .

Ecrit par Roger Madec dans : Communiqué de presse | Tags : ,
01
Avr
2010
0

Nouveau Contrat local de sécurité : la Mairie du 19e s’engage

Après la signature du nouveau Contrat parisien de sécurité en mars 2009, la Mairie du 19e arrondissement a souhaité engager une démarche concertée d’actualisation de son contrat de sécurité d’arrondissement afin de répondre aux attentes des habitants.

Ce nouveau contrat de sécurité a pour ambition d’apporter des réponses adaptées au 19e arrondissement et s’articule autour de 6 axes forts :

  • la prévention en direction des mineurs via notamment les questions de l’absentéisme scolaire et de la déscolarisation ;
  • la lutte contre le phénomène des bandes et les rassemblements perturbant l’ordre public ;
  • la sécurité dans les ensembles immobiliers sociaux ;
  • la lutte contre les trafics et la prévention des comportements addictifs ;
  • l’accès au droit et l’aide aux victimes ;
  • la lutte contre les violences conjugales et autres violences familiales.

La signature du nouveau Contrat aura lieu le jeudi 1er avril 2010 à 17h30 à la Mairie du 19e arrondissement (salle des mariages) en présence de :

Mao Peninou, conseiller délégué chargé des relations avec les corps de sécurité, de la prévention et du civisme, adjoint au Maire de Paris
Georges Sarre, adjoint au Maire de Paris chargé de la sécurité et de la prévention
Michel Gaudin, préfet de police
Patrick Gérard, recteur de l’Académie de Paris
Jean-Claude Marin, procureur de la République de Paris
Alain Gardère, directeur de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne

10
Fév
2010
0

Inégalités des arrondissements parisiens en matière d’élus (suite)

Le 12 novembre dernier j’ai interpelé le ministre de l’intérieur sur les inégalités des arrondissements parisiens en matière d’élus.
3 mois se sont écoulés depuis le dépôt de cette question écrite. En théorie le ministre interpelé par un élu de la nation dispose d’un délai d’un mois éventuellement prolongé d’un mois supplémentaire pour répondre.

N’ayant obtenu aucune réponse sur cette question, j’ai décidé de la reposer sous la forme d’une question orale sans débat. Cette forme d’interjection permettra à cette question, sur les inégalités des arrondissements parisiens en matière d’élus, de ne pas finir dans les oubliettes du journal officiel.

La réponse est prévue le mardi 27 avril 2009 au matin.

24
Nov
2009
0

Mon soutien à Bertrand Delanoë

Comme toute la majorité municipale, j’ai été indigné par la décision de mise en examen de Bertrand Delanoë dans ce qui peut être appelé l’affaire Jean Bouin, du nom du stade implanté dans le XVIème.

Je ne suis pourtant pas surpris que cet imbroglio administratif arrive sur le bureau du juge d’instruction. Espérons ne pas y voir une basse manœuvre de l’opposition très opposée à la rénovation du stade Jean Bouin dans leur fief du XVIème arrondissement de Paris. Opposition qui utilise tous les recours possibles afin de réussir à annuler le projet ambitieux de la rénovation de ce stade.

Je rappelle que le conseil municipal de Paris en juillet 2004, en vue de l’attribution des Jeux Olympiques de 2012, avait voté le renouvellement d’une convention de concession d’occupation du domaine public à l’association CASG Jean Bouin. Cette attribution avait été validée par le suite par le Préfet et par la chambre régionale des comptes qui avaient conclu à la validation de la procédure en matière de renouvellement d’une concession d’occupation du domaine publique.

Ce renouvellement faisait écho aux décisions des maires de Paris qui se sont succédés et qui ont reconduit ladite concession à l’association CASG Jean Bouin depuis 1925.

05
Nov
2009
1

les inégalités des arrondissements parisiens en matière d’élus

j’ai attiré l’attention de M. le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales sur les inégalités des arrondissements parisiens en matière d’élus.

Paris compte 517 élus, conseillers de Paris et conseillers d’arrondissement, siégeant au Conseil de Paris et dans chacun des 20 conseils d’arrondissement présidés par le maire d’arrondissement. Il existe une grande inégalité entre les arrondissements de Paris concernant le nombre d’élus.

En effet plus l’arrondissement est peuplé, moins il est représenté. Certains ratios nombre d’élu par habitant vont même à l’encontre de l’article L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.

Le 19ème arrondissement compte 186 180 habitants dont 36 élus au conseil d’arrondissement ce qui donne l’élu pour 5171 habitants, 1 conseiller d’arrondissement pour 7758 habitants et 1 conseiller de Paris pour 15 515 habitants.
Le 16ème arrondissement avec 153 920 habitants et 39 élus est représenté par 1 élu pour 3946 habitants, 1 conseiller d’arrondissement pour 5920 habitants et 1 conseiller de Paris pour 11 840 habitants.
Quant au 1er arrondissement avec seulement 17 745 habitants et 13 élus, il est sur représenté par 1 élu pour 1134 habitants, 1 conseiller d’arrondissement pour 1775 habitants et 1 conseiller de Paris pour 5915 habitants.
je précise que le 16ème arrondissement avec moins d’habitants que le 19ème arrondissement a un nombre de conseiller supérieur ou égal à celui du 19ème arrondissement et du 20ème arrondissement.
Il en est de même pour le 17ème arrondissement.

En conséquence, j’ai déposé une question écrite demandant au ministre quelle analyse il fait de cette étude et quelles mesures il envisage de prendre afin de corriger ces inégalités.

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Glen CHAVIN-COLLIN | Traduction WordPress tuto