14
Fév
2017

Suite à l’agression de Théo L.

> Les conditions dramatiques de l’interpellation de Théo L. Sont condamnables et sans excuses. Comme l’a rappelé le Président de la République ce matin, la justice doit passer.
>
> Rien ne saurait justifier les violences commises ces derniers jours dans les banlieues par certains qui prétendent soutenir Théo.
>
> Cet excès de violence met à mal les fondements de la République et font le jeu de l’extrême droite.
>
> Les coupables doivent être sanctionnés sans faiblesse. Hélas, c’est aussi le constat de l’échec de la politique de la ville de ces vingts dernières années.
>
> C’est aussi la preuve qu’il ne suffit pas d’injecter des millions d’euros pour requalifier ces villes qui ont servi d’exutoire de certains politiques qui reléguaient celles et ceux qui ne voulaient pas chez eux.
>
> La politique de la ville c’est sans doute la requalification urbaine mais aussi le maintien de service public fort; police, justice, éducation nationale, le rappel des règles du vivre ensemble et aussi une vrai mixité sociale.
>
> Espérons que le drame d’Aulnay ouvrira les yeux aux bienpensants qu’ils soient de droite ou de gauche.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |

Pas de commentaire »

Flux RSS des commentaires pour cet article. URL de TrackBack

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Glen CHAVIN-COLLIN | Traduction WordPress tuto