07
Déc
2016

La primaire de la Belle alliance populaire…

La course à l’échalote qui se joue au Parti Socialiste est affligeante. Alors que le nombre de candidats à la Primaire ressemble à s’y mécroire à un mauvais congrès, des socialistes, animés par une stratégie d' »impechment », délaissant ainsi le souci du rassemblement en viennent à susciter une candidature de Vincent Peillon.
Il est urgent que le sens des responsabilités l’emporte et que l’intérêt général prime sur des stratégies individuelles qui nous mèneraient à l’échec.
En ce qui me concerne, j’ai fait le choix du rassemblement.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |

Pas de commentaire »

Flux RSS des commentaires pour cet article. URL de TrackBack

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Glen CHAVIN-COLLIN | Traduction WordPress tuto