21
Déc
2016

Condamnnée mais dispensée de peine…

La décision rendue par la Cour de Justice de la République dans la procédure de détournement de fonds publics commis par un tiers et résultant de la négligence de Mme Lagarde est inacceptable. En effet, la Cour a déclaré Christine Lagarde coupable mais l’a dispensée de peine !
Sans doute Christine Lagarde a-t-elle été l’instrument du Président de la République de l’époque mais la Constitution de notre pays est claire ; Si le Président de la République ne peut être jugé responsable des actes commis dans l’exercice de ses fonctions, ce sont les ministres qui en assument la responsabilité.
Il ne peut y avoir de justice à deux vitesses dans notre pays. Je crains que cette décision contribue à alimenter le fond électoral de l’extrême droite. Je considère que la Cour de Justice de la République reste une justice d’exception. Les ministres doivent être des justiciables comme les autres, pour cela, ils devraient rendre compte devant la justice ordinaire.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |

Pas de commentaire »

Flux RSS des commentaires pour cet article. URL de TrackBack

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Glen CHAVIN-COLLIN | Traduction WordPress tuto