29
jan
2015
0

Le Sénat est une chance pour la République

Les propos de Claude Bartolone sur l’existence du Sénat relève de la plus grande maladresse et sont dangereux pour la démocratie.
Le bicamérisme est une chance pour la République. Dans le monde, la plupart des états démocratiques disposent d’un parlement bicaméral.
Même si, je reste convaincu qu’il faudra réformer le mode d’élection des sénateurs, je reste convaincu que le Sénat est une assemblée parlementaire ou le travail est de haute tenue et ou les textes de lois sont améliorés. Il faut rappeler que 73% des amendements sénatoriaux sont repris par l’Assemblée.
J’en appelle à la responsabilité de chacun face à une résurgence d’un antiparlementarisme d’un autre âge alimenté par une émission télévisée déplorable qui ne visait qu’à faire de l’audimat en versant dans le sensationnel.
Je tiens à rappeler que les membres du Sénat ne bénéficient pas plus d’avantages attachés à leur fonction que les députés.
Il faut prendre garde à ne pas continuer à discréditer les élus qui dans leur immense majorité assument leur mandat correctement et honnêtement.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |
29
jan
2015
0

Les législatives en Grèce

La victoire de Syriza en Grèce n’est pas une mauvaise chose. Les électeurs ont adressé un message clair à la Commission européenne. Ils souhaitent une nouvelle orientation de la politique économique de leur pays. Il ne fait aucun doute que ce message doit être entendu.

En revanche, le contrat de majorité conclu entre Syriza et le mouvement Grecs indépendants est surprenant. Je considère que l’alliance contre nature avec ce mouvement issu de la droite est inacceptable.

M. Tsypras avait toute latitude pour constituer une majorité autrement. Cette aventure devrait faire réfléchir M. Mélenchon et Mme Duflot et les inciter à être plus humble.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |
15
jan
2015
0

Liberté d’expression et concorde nationale

Naturellement, comme homme de gauche, je demeure favorable à la liberté d’expression. Au moment où les principaux animateurs de Charlie Hebdo ont été lâchement assassinés, je ne souhaite pas devenir un censeur. Pour autant, je ne pense pas que le contenu du numéro exceptionnel du journal satirique soit de nature à rassembler tous les habitants de notre pays dans ces circonstances de concorde nationale.
Je crois, hélas, que certaines caricatures, certaines légendes peuvent heurter un certain nombre de nos concitoyens,

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |
13
jan
2015
0

L’unité nationale

On ne peut que se réjouir de la mobilisation exceptionnelle des Français contre le terrorisme et le fanatisme. Les manifestations de dimanche ont, par leur ampleur, un caractère historique. Des millions de Français ont répondu à l’appel du Président de la République à manifester pour la liberté et le vivre ensemble.
L’unité nationale consiste à rassembler les partis qui s’opposent dans l’arène politique pour affronter ensemble un péril majeur. Le peuple de France nous a montré l’exemple. J’en appelle à la responsabilité de chacun pour suivre ce chemin éloigné de tout esprit de parti et de considération tactique afin de ne pas porter atteinte à cet élan populaire. Notre vivre ensemble fondé sur un idéal d’intégration de toutes les composantes de la société, quelles que soient leurs origines, et sous la protection de la laïcité reste notre meilleur rempart contre le terrorisme.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |
13
jan
2015
0

Question écrite au Gouvernement: Lutte contre le gaspillage alimentaire

Roger Madec interroge M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. Il rappelle que selon certaines sources, les Français gaspilleraient chaque année entre 1,2 à 6 millions de tonnes de nourriture, soit 20 à 90 kg par personne.
Il précise que le Parlement européen, conscient des enjeux économiques, sociaux, nutritionnels, sanitaires et environnementaux que ce gaspillage implique, s’est récemment lancé dans une bataille « anti-gaspi » déclarant l’année 2014 « Année européenne de la lutte contre le gaspillage alimentaire ». En France, la loi d’avenir pour l’agriculture a inscrit la lutte contre le gaspillage alimentaire comme l’un des grands enjeux prioritaire de la politique publique de l’alimentation.
C’est dans ce cadre que tous les acteurs de la chaine alimentaire doivent par conséquent être mobilisés. Selon des estimations, une grande surface produit à elle seule 197 tonnes de déchets par an. Il apparait, dès lors, de mettre les professionnels de la grande distribution à contribution. Disposant d’une logistique et d’un stock importants, les grandes surfaces peuvent pratiquer plus facilement que des particuliers le don alimentaire. Néanmoins, cette démarche ne repose que sur la seule volonté des exploitants. Un caractère plus systématique devrait donc être inséré à cette démarche en modifiant la législation en vigueur.
C’est ce qu’a par exemple entreprit le Parlement wallon, adoptant récemment un décret visant à lutter contre le gaspillage alimentaire. Une clause expresse a en effet été introduite dans le permis d’environnement (équivalent belge de notre permis d’exploitation commerciale) astreignant les grandes surfaces de distribution alimentaire de plus de 1 000 m2 à proposer leurs invendus consommables à une association caritative avant qu’ils ne partent vers une filière de valorisation ou d’élimination des déchets. Il semblerait donc judicieux de s’inspirer de cette initiative belge, tout en l’adaptant à notre pays.
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) préconise, en outre, dans un avis adopté le 28 janvier 2014, de supprimer la date limite d’utilisation optimale (DLUO) sur les produits alimentaires pour ne conserver que la date limite de consommation (DLC). Dans cet avis, l’institution s’alarme de l’ampleur du gaspillage à tous les stades de la chaîne alimentaire en France, qui devient de moins en moins supportable alors qu’en parallèle 3,5 millions de Français bénéficient de l’aide alimentaire. Le CESE estime qu’une amélioration de l’étiquetage des denrées alimentaires, en particulier sur les dates de péremption, serait un levier efficace contre le gaspillage.
Roger MADEC demande à M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt si le gouvernement envisage de reprendre ces initiatives.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |
07
jan
2015
0

Tragiquement bêtes et méchants

Et nous restons là, immobiles, hébétés par la tragédie qui vient de se dérouler et par la bêtise insondable, définitive qui a armé les assassins. Le temps viendra, qui est proche, où nous trouverons des mots à même de décrire cette barbarie, à en comprendre les ressorts, à en exorciser la peur et la tristesse qui nous rongent.

Aujourd’hui nous portons le deuil des victimes de cet attentat. Nos pensées vont à leurs proches, leurs familles, leurs amis. Nous sommes dans la peine, ils sont dans l’affliction.

La tragédie de Charlie-Hebdo nous touche par qu’elle est un attentat contre la liberté de pensée, contre la liberté de la presse, contre le rire et l’humour qui désacralisent tous les tabous et les véritables angoisses. Elle est un attentat contre la démocratie, une atteinte à notre commune fraternité, à tous les principes qui fondent notre République.

La lâcheté, la barbarie et la bêtise de ces trois meurtriers appellent, de la part des républicains que nous sommes, la condamnation la plus ferme, et la réaffirmation inlassable de notre attachement à toutes les libertés.

Des vents mauvais qui soufflent aujourd’hui parviendront inévitablement les relents islamophobes dont certains font leurs fonds de commerce. Nous ne cèderont rien à cette dérive. Nous le devons à ceux qui sont tombés aujourd’hui.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |
23
déc
2014
0

La démocratie l’emporte en Tunisie

Le résultat de l’élection présidentielle en Tunisie, qui a vu la victoire du candidat de l’alliance laïque, Béji Caïd Essebsi, marque une étape décisive dans le processus de démocratisation du pays. Premier président démocratiquement élu, Béji Caïd Essebsi porte désormais sur ses épaules la responsabilité immense d’affermir la démocratie et la liberté de conscience, de combattre le chômage et les effets délétères des dictatures passées, et de poursuivre le combat pour l’égalité femmes-hommes.

A rebours des incantations irresponsables de certains de nos faux prophètes, la Tunisie vient de faire devant le monde entier la démonstration de sa capacité à faire advenir, si peu de temps après sa révolution et après des mois de désordre, une démocratie qui ne demande plus qu’à s’épanouir.

Je profite enfin de ce billet pour vous adresser à toutes et tous, du fond du cœur, mes vœux les plus chaleureux pour cette nouvelle année, et vous souhaite de passer d’excellentes fêtes auprès de celles et ceux qui vous sont proches.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |
16
déc
2014
0

Le respect de la vie privée

La révélation par le magazine Closer de l’orientation sexuelle présumée de Florian PHILIPPOT marque une dérive inacceptable et une atteinte insupportable à la vie privée. Si ce magazine n’en est pas à son coup d’essai puisque l’intimité de François HOLLANDE et celle de Julie GAYET avaient déjà été violées par ce journal, il n’en demeure pas moins que cette révélation constitue un précédent. Il est insupportable, en effet, qu’au nom d’un droit de la presse, certains journalistes se permettent de battre en brèche le droit à la vie privée. Si Florian PHILIPPOT n’a pas souhaité faire état de son orientation sexuelle, c’est ça liberté. Je réfute l’expression d’un droit à la pipolisation qui dans les faits démontrent une recherche exacerbée d’un scoop dont les relents mercantilistes ne font aucun doute. Il appartient donc à l’autorité judiciaire d’assumer la responsabilité qui est la sienne en appliquant la loi. Si dans l’affaire GAYET, la justice avait été plus ferme, il est certain que cette presse aurait fait preuve de plus de retenue.

Ecrit par Roger Madec dans : Non classé |

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Glen CHAVIN-COLLIN | Traduction WordPress tuto